Via Daverio, 7 - 20122, Milano.
+39 02 55184700
segreteria.generale@ilhr.it

La Corse, terre d’égalité: Sambucuccio et la terre du commun.

Dalla parte di chi difende i diritti umani rischiando la vita per promuovere gli ideali di una società giusta e civile

La Corse, terre d’égalité: Sambucuccio et la terre du commun.

(Author: Antoine-Baptiste FILIPPI)

C’est ainsi que nous pouvons relater les événements de la révolution Corse du XIVeme siècle avec un personnage nommé Sambucuccio d’Alando.

Les chroniqueurs médiévaux (Giovanni della Grossa et Pietro Cirneo) évoquent le fait que «les seigneurs opprimaient tellement les pauvres que ceux-ci pouvaient à peine respirer». 

Profondément anti-féodale, cette révolution de la Corse profonde (1358) est celle des plus pauvres et va être symbolisée dans la destruction organisée des châteaux des féodaux (seuls quelques bâtiments furent épargnés dans le but qu’ils assument une tache publique). Cette révolution marqua tant l’organisation politique, que des caractères de ce système se sont maintenus jusqu’au rattachement de la Corse a la France (1769) et des vestiges perdurent jusqu’à nos jours. La Corse, dotée d’un instinct égalitaire particulièrement fort, s’organise avec le système dit des «Communi». Administrativement on avait à la base des communes groupées en Pieve. La commune avait comme chef le Podestat assisté de deux «pères du commun». Tout trois était élus. Le suffrage universel direct par le peuple réputé souverain ainsi que le droit de vote aux femmes était, dans la Corse médiévale, déjà la règle. 

Ainsi «l’Arringo», assemblée générale de tous les citoyens sans distinction de richesse, s’occupait directement de l’exploitation des terres communes en élisant et payant selon le même système tous les artisans de la vie de la commune (du Procureur général en charge de la justice jusqu’au simple forgeron communal étaient élus selon ce système) et veillait même à la juste répartition des richesses en limitant les dots. Toutefois le point le plus intéressant de cette organisation était la collectivisation de la propriété foncière. Les terres étant attribuées à tel ou tel citoyen qui devait les mettre en culture pour des périodes variables. 

Sambucuccio, héros emblématique des premières luttes insulaires, incarne entre mythe et histoire le refus des injustices, des inégalités et, peut-être plus encore, le rêve d’une société idéale. Sambucuccio, «homme de grande réputation» aux dires du chroniqueur Giovanni Della Grossa, proscrit les longs discours argumentés et enflammés. En outre il est convaincu que les valeurs doivent se défendre pied à pied sur le terrain.  

Le peuple l’avait choisi pour le diriger contre les seigneurs ; par deux fois, Sambucuccio négocia avec la République l’envoi d’un gouverneur, et représenta le parti populaire à Gênes. Par la suite, en Corse, il exerça les fonctions de conseiller du gouverneur de la sérénissime république, qu’il partageait avec six autres insulaires. 

De ce fait, Sambucuccio symbolise également l’arrimage de la Corse, aspirant à l’ordre intérieur et la paix extérieur, à Gênes dotée d’excellents administrateurs, par un intelligent pacte d’association négocié et volontaire. 

Tel est, dans les grandes lignes, «le temps du commun» si proche par bien des aspects, du principe très actuel de démocratie direct.

«A Sambucuccio d’Alando, l’anticu patriottu, libératore di u populu, i so cumpaisani ricuniscenti»

Please follow and like us:
error

 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza Cookies solo per salvare la sessione dell’Utente e per svolgere altre attività strettamente necessarie al funzionamento dello stesso, ad esempio in relazione alla distribuzione del traffico. In caso di condivisione di articoli o parti del sito su altre piattaforme, ogni responsabilità sulla privacy e sull'utilizzo dei cookies sarà a carico del gestore delle medesime. I cookie utilizzati in questo sito, ci aiutano a combattere lo spam e gli attacchi di phishing, consentendoci di identificare i computer usati per eventuali attacchi malevoli. Usiamo i cookie anche per rilevare i computer in cui sono presenti malware e per adottare misure in grado di prevenire ulteriori danni. Continuando la navigazione in questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi